fbpx

DAVID DEPPIERRAZ 

David Deppierraz est un homme de théâtre, de cinéma, de festival, aussi. Il est au bénéfice d’un Master en sciences, section architecture, à l’EPFL, obtenu en 1999. Créer, comprendre et échafauder fait partie de sa vie. Il aime composer avec les univers imaginaires. 

Il y a un peu plus d’un an, David Deppierraz était le chef d’un quatuor qui a écrit et conçu le spectacle de grande ampleur « Solstices », présenté dans le cadre de la Fête du blé et du pain à Echallens. Autour de la table de la création il y avait Yasmine Saegesser, Stefania Pinnelli et Denis Correvon, trois comédiens professionnels. « Solstices » est un des spectacles soustrait de la carte de visite riche de David Deppierraz.

« L’Ordalie » est une actualité. La scénographie, une de ses passions. Un scénographe est un artiste qui, en étroite collaboration avec un metteur en scène et, le plus souvent, avec le créateur des lumières, conçoit l’espace dans lequel se déroulera un spectacle vivant. En clair: un scénographe prend la scène pour ce qu’elle est et représente, à savoir un outil et un lieu d’expérimentation, un lieu dans lequel la fiction pourra se déployer. « Un scénographe doit savoir concevoir un lieu de jeu pour les comédiens », précise David Deppierraz. « C’est eux qui portent la pièce, qui s’exposent soir après soir au public. Il s’agit de les accompagner au mieux dans cet exercice exigeant. »

La pièce « l’Ordalie » se jouera dans la cour d’honneur -ou cour intérieur- du château de Morges. «Le décor, c’est d’abord le château, qui est magnifique », dit David Deppierraz. « Le but était donc de s’inscrire délicatement dans cet espace. » Il sourit, respectueux de ce qui est beau, rigoureux et professionnel dans tout ce qu’il entreprend. La solution « Château de Morges » a été choisie parmi d’autres projets, dont un à Yverdon. Trouver un lieu en adéquation avec l’histoire et son contexte, a pris passablement de temps. « Après, ajoute David Deppierraz, il y a les demandes de Jan Fantys (metteur en scène), et tout ce qui entoure leurs intégrations, au niveau artistique. On a tenu compte aussi de l’aspect financier et technique. » (J.W.)

Share:
Créé avec amour par Lions Creative sàrl