L'équipe artistique de L'Ordalie

Jan Fantys  – Metteur en scène  & chorégraphe de cascades 

En 1983, âgé de 16 ans, il devient l’assistant à la mise en scène pour un spectacle de capes et d’épées à Lausanne « Le retour des Mousquetaires » de P. Jancik. Il entre en 1989 à l’ENSATT de Paris (Rue Blanche) pour une formation professionnelle de comédien. A partir de 1990 et parallèlement à son travail de comédien, il a fait travailler avec succès de nombreuses scènes à de jeunes comédiens pour des concours d’entrée (Cours Florent, Conservatoire de Paris…). Agé de 23 ans, il a mis en scène à l’été 1990 « le Montreur » d’Andrée Chedid, pour le tout premier festival de Théâtre de Prague suite à la chute du mur de Berlin et a collaboré avec le Living Theatre de New York.  

D’autres mises en scène ont suivi, dont de nombreuses pièces. Il a co-mis en scène « Clovis » de Daniel Facérias avec Michael Lonsdale. En 2005, il produit et met en scène un important spectacle « Guillaume le Conquérant » dans le village helvétique de Romainmôtier qui a été vu par près de 4000 spectateurs. Il a écrit et mis en scène de nombreux spectacles privés notamment pour les sociétés Nestlé, Kudelski, Philippe Morris, Manor, Cartier, la jeune chambre économique, ainsi que pour des collectivités comme la ville de Lausanne.  

 Chorégraphe de cascades 

Il a, pour encadrer ses activités de directeur de cascade, fondé la compagnie d’effets spéciaux réels « Xtrem Factory » (www.xtremfactory.com). Ses compétences dans ce domaine l’ont conduit à travailler en Suisse pour la Helvetic Shakespeare Company, le théâtre de la Rapière, le théâtre du Loup, pour le festival d’opéra d’Avenches à plusieurs reprises dont il est le partenaire privilégié, pour l’Opéra de Lausanne, pour Olivier Py au Grand Théâtre de Genève. Il a orchestré toutes les scènes d’action du spectacle « 1476 » en 2014 à Morat (35’000 spectateurs) et en 2016 « Helvetische Revolution » également à Morat avec 18’000 spectateurs. Dans le cadre du cinéma, il a notamment travaillé avec les réalisateurs Denis Rabaglia, Olivier Béguin, Jean-Paul Cardinaux, Xavier Ruiz, Germinal Roaux, Ivan Engler, Thomas Imbach, Lionel Rupp ainsi que pour les émissions ZIG-ZAG café, A Bon Entendeur, Dolce Vita.  Il a également réglé plusieurs scènes d’action dans le film européen de Thomas Imbach « Marie’s Ride » en 2011. Il a été engagé pour former des comédiens et des figurants et pour chorégraphier une bataille avec 600 personnes dans le cadre de la Fête du Blé et du Pain pour le spectacle « Solstices » en 2018 à Echallens. Il est aussi sous contrat avec la compagnie Disney pour des promotions avec ses cascadeurs d’affrontement acrobatique aux sabres laser. 

Michel MoulinAuteur

Le choix que Michel Moulin a tout de suite arrêté quand il s’est mis à écrire pour le théâtre, c’est de ne le faire que sur commande, histoire d’être à peu près sûr que ses textes prennent vie sur une scène et ne restent pas au fond d’un tiroir. Il a donc écrit pour des compagnies professionnelles et amateures, pour différents metteurs en scène – et pour lui aussi, puisqu’il est également metteur en scène et comédien.

Il a écrit à ce jour 23 pièces et 20 d’entre elles ont été créées et jouées en Suisse romande.


En 2005, sa pièce « Pavot » a reçu le prix de la Société suisse des Auteurs.

Personnage et comédiens-Recovered.psb_0000s_0010s_0005_ORDALIE-864.DNG
ph-davenet-854x569
Philippe DavenetMusique 

Né à Rouen en 1947, Philippe Davenet fait sa formation de pianiste au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dont il sort avec le premier prix de piano. Sa carrière lui apporte le bonheur de recevoir le Prix de la fondation de la Vocation (Publicis) et celui du Livre d’Or de la Radio Suisse-Romande. Il fut longtemps soliste pour Radio-France, et claveciniste pour la Comédie Française.  De 1981 à 1984, il fut le directeur musical du Théâtre Hébertôt à Paris.

Esther Fantys assistante et chorégraphe 

Esther, premier prix de chorégraphie et d’interprétation lors d’un concours de danse national en France en 1992, prix spécial du Public pour sa pièce chorégraphique « Maman » en 2015, a collaboré depuis plus de 20 ans avec des troupes nationales et étrangères en qualité de danseuse, de chanteuse, de comédienne et de chorégraphe. Elle a pu ainsi travailler pour le Théâtre Musical de Genève dans notamment la « Vie Parisienne » d’Offenbach et avec diverses compagnies de danse suisses lors de plusieurs créations chorégraphiques. Elle a dansé au sein de la compagnie nationale de danse « Bat Dor » en Israël et a été la chorégraphe et la danseuse soliste de l’opéra « Il Trovatore » de Verdi pour le festival d’Avenches en 2006, danseuse et chorégraphe sur l’opéra «  Rigoletto » mis en scène par Adriano Sinivia au festival d’opéra d’Avenches en 2011. Elle a été assistante à la mise en scène et chorégraphe en 2008 pour la production « Scenic Adventure » présentée au théâtre de Vidy. Elle compte aujourd’hui 7 pièces chorégraphiques et 3 courts-métrages dansés à son actif. Elle est aussi la fondatrice du Cerise Festival de Lausanne. Un festival de danse contemporaine qui a développé avec succès 4 éditions à Lausanne. 

Esther.visage
Personnage et comédiens-Recovered.psb_0000s_0007s_0004_ORDALIE-429.DNG
Jean-Philippe Guiloisassistant et chorégraphe 

Jean-Philippe Guilois est aujourd’hui régulièrement engagé en qualité d’assistant à la mise en scène pour des opéras. Il a ainsi travaillé sur « Nabucco » (festival d’Avenches 2013), sur « L’Aiglon » et « La Bohème » pour l’opéra de Lausanne. Il a également été régisseur plateau et lumière pour les productions « Tosca », « Les Noces de Figaro », « Lakmé » et « Les Mousquetaires au Couvent ». En 2013 et 2014, il est régisseur général du Prix de Lausanne. Parallèlement, il a commencé sa formation à l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris et Rudra Béjart et a été danseur au sein de la Compagnie Buissonnière. Il a été invité comme professeur dans de grandes écoles pour le classique et le moderne, notamment au Conservatoire Cantonal du Valais. Il a participé comme jeune chorégraphe aux « Printemps de Sévelin » en 2009 et 2010 ainsi qu’au SiWiC (Swiss international Coaching Project for Choregraphers) à la Tanzhaus de Zürich. De 2013 à 2015, il a présenté au Cerise Festival 3 pièces chorégraphiques créées spécialement pour le festival. En 2013, il est également le régisseur général et assistant à la chorégraphie pour « Mulambo » et le « Sacre du Printemps » crées pour Rudra Béjart et présentés à l’opéra de Lausanne. Il travaille régulièrement comme assistant à la mise en scène et chorégraphe en Suisse et en Europe. 

Nicolas MayorazCréation des lumières et régie

Après avoir exercé le métier d’animateur socio-culturel pendant près de dix ans, Nicolas Mayoraz plonge dans l’univers théâtral dès 1997 en qualité de créateur lumière, régisseur son et lumières, technicien lumières ainsi qu’en tant qu’animateur-théâtral au sein de l’équipe du Petit Théâtre de Lausanne. Il a également participé à l’organisation de diverses tournées de spectacles en Suisse et à l’étranger comme directeur technique, et il a travaillé à la technique d’événements et festivals tels que le Festival de la Cité (Lausanne) et les Jeux du Castrum (Yverdon). Nicolas Mayoraz a fait ses armes avec Bergamote (Patrick Lapp et Claude-Inga Barbey) et travaille aujourd’hui dans tous les théâtres de Suisse Romande (2.21, Vidy, Arsenic, Echandolle, Les Halles, Grütli, Usine, Nuithonie etc.) où il s’impose comme l’un des éclairagistes les plus créatifs de la région. Se mettant au service du propos scénique et dramaturgique, ses propositions artistiques sont à la fois pimentées et poétiques. Il collabore notamment avec Armand Deladoëy, Domenico Carli, Attilio Sandro Palese, Pierric Tenthorey, la Cie Pied-de-Biche, David Deppierraz, Stefania Pinelli, Michel Sauser, Sophie Gardaz, Pierre-Louis Péclat, Heidi Kipfer, Gilbert Maire, Mathias Urban, Julien Barroche, Céline Masson et Florence Grivel, l’Ecole de théâtre des Teintureries, la Cie les ArtPenteurs, Jo Boegli, Boulouris 5, Thierry Romanens, Trio Norn, Solam, Prisca Harsch et Pascal Gravat. En 2010, il réalise la création lumière du spectacle Kosmose mis en scène par Leili Yahr dans le cadre de la compagnie Elektra. L’expérience de travail ayant été fructueuse tant humainement qu’artistiquement, ils décident de poursuivre leur collaboration sur le projet MEDEA. 

gal_ovation_min_e_4
portrait
David Deppierraz Scénographe 

Né en 1974 à Lausanne, David Deppierraz obtient en 1999 un Master en Science, section architecture, à l’EPFL. Il s’engage alors dans la création, la production et la gestion de projets théâtraux ou cinématographiques en tant que gestionnaire culturel, scénographe ou scénariste. Il travaille pour divers théâtres, musées, festivals et compagnies de théâtre et réalise de nombreux projets. Dans ce contexte il dirige de grandes équipes et gère de projet d’envergure tant du point de vue artistique que logistique ou financier  (www.deppierraz.com). En 2007, il cofonde Dahlia Production (www.dahliaproduction.ch). Sous ce label, il cocrée plusieurs spectacles théâtraux et assume la codirection du festival en plein air « Le Castrum » à Yverdon-les-Bains de 2007 à 2014 (www.le-castrum.ch) ainsi que la codirection artistique des éditions 2008 et 2010 de la manifestation « Photo » produite par le magazine l’Illustré.  En 2018, il dirige l’équipe artistique en charge de la création du spectacle « Solstices » dont il est le chef de projet, le directeur artistique et l’un des auteurs. Cette fresque épique regroupant plus de 800 intervenants (comédiens, figurants, choristes, techniciens, bénévoles) a été le point d’orgue de la Fête du Blé et du Pain à Echallens en août 2018, petite sœur de la Fête de Vignerons à Vevey. Ce spectacle a été vu par 32’000 spectateurs et a reçu un excellent accueil tant critique que public. 

 

Jérémy GuerdatMaquilleur FX

Maquilleur beauté & effets spéciaux de Suisse.
Studio « Thousand Faces »

jeremy normal

L'équipe de comédiens

La distribution par ordre d’entrée en scène

Esther Fantys La mort & Marguerite de Billens 

Toute petite déjà, Esther a tourné dans des court-métrages et des films publicitaires mais c’est à 13 ans qu’elle se découvre une véritable passion pour le théâtre en jouant dans plusieurs pièces à Genève. A 16 ans, parallèlement à la formation de danseuse professionnelle qu’elle suit, elle est engagée par le Théâtre Musical de Genève où elle joue, danse et chante. A Paris, elle suit les cours de la classe libre du Cours Florent. Elle part ensuite en Israël pour y être engagée en tant que danseuse au sein de la compagnie Bat Dor. De retour en Suisse en 2000, elle continue à danser et, dès 2005, elle travaille en tant qu’assistante à la mise en scène, chorégraphe et danseuse sur plusieurs productions, devient une des seules cascadeuses pros de Suisse, travaille en tant que comédienne, danseuse et cascadeuse sur plusieurs films et opéras et crée la compagnie artistique Baati Legani avec son époux. En tant que chorégraphe et directrice de 4 éditions du festival de danse contemporaine le Cerise Festival, elle a déjà plusieurs créations et court-métrages à son actif. Elle a travaillé dernièrement à Nice à L’ESRA en tant que comédienne, danseuse et chorégraphe. 

Ophélie Lou VouillamozAlya

C’est à 8 ans, en 2004, qu’elle monte pour la première fois sur scène dans une pièce de Rossella Riccaboni, nommé Building au Théâtre du Loup. Elle commence en parallèle la danse classique, au Geneva Dance Center. En 2007 elle joue dans le Secret du Pirate, mis en scène par Antony Mettler puis en 2009 dans Le Songe de Paul au Théâtre du Loup, mis en scène par Rossella Riccaboni et Julien Georges. En 2013 elle commence le Conservatoire de Genève en filière pré professionnelle d’art dramatique puis entre à l’école Serge Martin. En 2016, elle est prise à la Manufacture, Haute école des arts de la scène à Lausanne. A la fin de la première année de cette formation elle décide de quitter l’école car elle n’y est pas heureuse. Commence alors 2018, où elle reprend la danse: classique, jazz, comédie musicale et danse Bollywood. Elle revient également au théâtre dans une pièce de la compagnie Latartine, intitulée Mozart’ella. Aujourd’hui elle continue la danse et le théâtre passionnément. 

Michel Moulin  – Arnault de Haarz 

Diplômé du Conservatoire de Lausanne, Michel Moulin a pratiqué sur quasiment toutes les scènes institutionnalisées et indépendantes de Suisse romande. Il a travaillé notamment sous la direction de Benno Besson, André Steiger, Gianni Schneider, Martine Paschoud, Pierre Bauer, Jean-Luc Borgeat, Pierre-André Gamba ou Philippe Mentha, avec qui il a poursuivi une collaboration d’une dizaine d’années. Metteur en scène, il a monté des textes classiques et contemporains – ceux de sa plume, puisqu’il est aussi auteur. Au cinéma, il a tourné sous la direction de Jean-Luc Godard et de Claude Chabrol. Il collaboré avec les jeunes cinéastes de l’ECAL et de la Head Genève. Il a également tourné dans quelques téléfilms. Il a aussi enseigné à l’Ecole de Théâtre de Martigny. 

Edmond Vullioud – Othon de Grandson

Homme de théâtre, prix culturel vaudois du théâtre 2017 et diplômé du Conservatoire de Lausanne en 1978, il participa la même année à la création, aux côtés de Philippe Mentha, du Théâtre Kléber-Mélau. A la faveur d’une série de représentations parisiennes produite par Alpha FNAC, il fut engagé au Théâtre National de Marseille, où il joua régulièrement jusqu’en 1988, sous la direction de Marcel Maréchal. Après quatre spectacles au Théâtre populaire romand (saison 1993-1994), il interpréta de 1997 à 2002, sous la direction de Georges Wod, la quasi-totalité des rôles-titres des productions réalisées au Théâtre de Carouge.

Il a joué, mis en scène et décoré plus de cent cinquante spectacles. Il compte à son actif de nombreux enregistrements radiophoniques et cinématographiques. Il fut président du syndicat suisse romand du spectacle de 1995 à 1998, membre – entre autres – des conseils de fondation d’Artes et Comœdia et de la Fondation d’art dramatique du canton de Genève. Il siège actuellement à la Fondation vaudoise d’aide sociale et culturelle du canton de Vaud où il préside la Commission culturelle, ainsi qu’à la Loterie romande, dont il est sociétaire.

Il publie un premier recueil de nouvelles en 2013.

Jean-Philippe GuiloisGérard d’Estavayer

Jean-Philippe Guilois entre à l’École Nationale de l’Opéra de Paris en 1997 puis participe à différentes productions sur les scènes des Opéras Bastille et Garnier. Il quitte ensuite Paris pour l’École Rudra Béjart au sein de laquelle il étudie les danses classique et moderne ainsi que le chant. Avec la compagnie, il participe à plusieurs spectacles et tournées internationales. Il fait sa première expérience professionnelle avec la Compagnie Buissonnière dans Parce que je t’aime, présenté au Théâtre de Vidy. Tout en multipliant les contrats en tant que danseur, il est introduit au monde de l’opéra où il commence comme régisseur. Par la suite, il sera assistant à la mise en scène et chorégraphe pour de nombreuses productions dont LaBohème, Nabucco, Carmen au Festival Avenches Opéra,  Don Giovanni, L’Aiglon et Cosi Fan Tutte à Lausanne et Vichy, Un Ballo in Maschera à Nancy, Maastricht, Nantes et Rennes et My Fair Lady à l’Opéra de Marseille. Avec sa compagnie de danse Ex’Torsions il présente H.P.S. au Théâtre Sévelin 36 ainsi que trois pièces chorégraphiques créées spécialement pour le Cerise Festival entre 2013 et 2015 où il collabore avec la compagnie Baati Legani sur deux pièces avec la danseuse Esther Fantys.  

Darius KehtariLe Maréchal 

Darius Kehtari, né en Suisse de parents helvétiques et iraniens, a vécu sa jeunesse entre ses deux pays. Il termine sa formation de comédien à l’ERAD de Lausanne en 1993. Il se perfectionne ici et là, dont au Lee Strasberg Theatre Institute à New York, et avec Christophe Averlan, Pascal Luneau et Régis Mardon à Paris, ainsi qu’avec Annie Grindlay à Los Angeles. Avec plus d’une soixantaine de pièces à son actif, Darius Kehtari a régulièrement joué en France, en Suisse et à l’étranger avec Benno Besson, Joël Jouanneau et Claude Stratz dans des pièces de répertoire du théâtre subventionné, mais aussi avec Frédéric Martin, Rodolphe Sand et Thierry Lavat dans des comédies du théâtre privé, dont « Duos sur canapé », « Brigitte directeur d’agence », « Tout le plaisir est pour nous », « Mes chers amis » et « Sur le fil ». Il a tourné dans plusieurs films, téléfilms et séries, dont « Les Gamins » d’Anthony Marciano, « Une Journée » de Jacob Berger, «Detained in the désert » d’Iliana Sosa à Los Angeles, et « Bonne figure », court-métrage de Sandrine Kiberlain en 2015 , ainsi qu’avec Bertrand van Effenterre, Bruno Bontzolakis, Philippe Olari, Emmanuel Carriau et Marion Sarraut pour France 2 et France 3. Et Eric Judor dans « Platane » saison 2 pour Canal+. Il vient de tourner dans « Helvetica » pour la TSR dont la diffusion est prévue pour septembre 2019. Sa première collaboration avec Jan Fantys fut lors de la préparation des combats pour le spectacle « Fanfan la tulipe » en 1998. 

L'équipe de cascadeurs

Steve NeithardtGautier

Steve est né en mars 1987 en Suisse. Très jeune il est attiré par le fantastique et l’imaginaire. Il est gymnaste et pratique également l’aïkido pendant près de dix ans. En parallèle, sa fibre artistique se développe en tant que musicien à l’école de musique d’Aigle. En 2005, il débute sa pratique de l’escrime historique à l’ELAA. C’est le début d’une longue histoire faite de passions et de partages qui débute pour lui. Après une période en tant que stagiaire, il intègre officiellement en 2011 l’agence de cascadeurs professionnels Xtrem Factory avec laquelle il participe à des tournages de films et de très nombreux spectacles jusqu’à ce jour. Il obtient son certificat supérieur de fin d’études en flûte à bec en 2014, après près de vingt ans d’études, au conservatoire de Vevey. En 2015, il monte sur scène en qualité de comédien dans un spectacle au CPO d’Ouchy à Lausanne dans une adaptation du Hobbit de Tolkien ou il interprète plusieurs personnages, dont Elrond. Il a été nommé depuis 2016 enseignant à l’ELAA. Il poursuit une formation continue en cascade et en parkour pour s’enrichir de nouvelles techniques qu’il met au service de l’équipe Xtrem Factory et de ses projets. 

Joane LattyBartholomé

A 15 ans, Joane entame sa formation d’escrime historique à l’ELAA. Parallèlement, il a exercé cette activité de diverses manières et notamment avec la troupe de reconstitution gauloise Viviskes. Passionné d’histoire depuis toujours, il a ainsi vogué entre les Celtes et les Vikings, pour finir par se découvrir une affinité particulière avec les Romains: ainsi, il enseigne depuis 2015 la gladiature dans la section « Ludus » de l’école. Mais son intérêt pour les arts-martiaux liés au monde du spectacle s’étend au-delà de l’Antiquité ou du Moyen-Âge, puisqu’il a participé à plusieurs événements au sein de l’équipe de cascadeurs Xtrem Factory, ayant pour thème des sujets aussi variés que Matrix ou des vampires des temps modernes.

Thibault GavinChevalier

Né en Suisse à Dizy en 1993, Thibault a pratiqué de nombreux sports et arts martiaux entre autres 4 ans de Wing Chun, 3 ans de karaté et l’escrime depuis 10 ans. Également chanteur en chorale et comédien amateur, Thibault est un touche- à- tout qui prend plaisir à travailler dans tous les milieux du spectacle. Il est également enseignant en escrime artistique au sein de L’Ecole Lémanique d’Arts et d’Actions.

David KellerChevalier

L'équipe de figurants

Arnaud ToulonL’Ecuyer

Jeune homme de 17 ans, il vient de terminer sa scolarité obligatoire avec un prix de mathématique et va commencer une formation professionnelle à l’école des métiers de Lausanne en polymécanique afin de pouvoir par la suite partir en ingénierie aéronautique. Depuis 2014, il pratique l’escrime et est membre de deux compagnies médiévales. Actif dans les jeunesses des villages pour la construction des structures en bois, il a participé à de nombreuses représentations de la vie au Moyen Age, et présente régulièrement des scènes de théâtre – escrime à l’occasion de l’Epic’Festival de Morges. 

Chloé ImeschLa servante

Née en 1997 à Lausanne, elle a pratiqué différents sports durant son enfance, tels que la gymnastique aux agrès, le bicross ou encore l’équitation. Chloé se passionne pour le  « boardercross » et a participé à plusieurs compétitions au niveau européen. En 2012, elle entre pour la première fois dans un dojo et pratique depuis passionnément de nombreux arts martiaux tels que le karaté, le jiu-jitsu brésilien et notamment l’escrime historique à l’ELAA depuis 2016 où elle se  forme également à la cascade  scénique.  Elle rejoint Xtrem Factory en 2018 et participe immédiatement avec enthousiasme  à des démonstrations, des spectacles et des courts-métrages.

Karel FantysLe Comte de Savoie

Malgré son jeune âge, Karel  fait ses premiers pas à l’âge de 3 mois dans une fresque historique au côté de sa maman au château de Chillon. Passionné de danse, notamment break-dance, il participe régulièrement depuis 3 ans a des « battles ». En 2018, il a participé en qualité d’acteur-danseur à un court métrage à Nice avec sa maman, et a débuté une formation en danse classique au Geneva Dance Center depuis cette année.

Florence de AllegriLa comtesse Bonne du Berry

Assistante médicale, elle travaille à l’hôpital d’Yverdon, maman de deux ados, elle aime la lecture, le cinéma et les sorties entre amis… Membre de deux compagnies médiévales, elle pratique l’escrime depuis 2016. Elle a participé à de nombreuses représentations de la vie au Moyen Age et co-organise avec l’Ecole Lémanique d’Arts et d’actions des manifestations d’escrime de spectacle à Yverdon et Grandson. Elle présente régulièrement des scènes de théâtre – escrime à l’occasion de l’Epic’Festival de Morges. 

Anthony PascheLe Sénéchal
Karel-7
Ohra de Sainte GuduleLa cocker

Née dans un beau manoir près de Lyon, Ohra, jeune demoiselle cocker aux longues oreilles aime plus que tout se balader dans la forêt avec ses maîtres ou gambader avec les poules et les chats dans son jardin. Elle va vivre avec sa maitresse sa première expérience scénique ! 

Des questions

Discutons ensemble

  • Please enter your name
  • Please enter a message
  • Incorrect reCaptcha. Please enter reCaptcha challenge.
  • Cannot send mail, an error occurred while delivering this message. Please try again later.
  • Your message was sent successfully. Thanks!
Créé avec amour par Lions Creative sàrl